5 bonnes raisons de ne pas rater la soirée JDilla

0
514
Jdilla

Le 25 janvier à le Bellevilloise, l’équipe de Free Your Funk fait sa soirée annuelle en l’honneur de J Dilla. En vraie légende qui se respecte, J Dilla mourut jeune,  à 32 ans. Donc forcément il ne sera pas là. Monsieur Marcel vous donne 5 raisons d’y aller quand même.

Parce que J Dilla est une légende

« There’s no more J Dillas. Just like there’s no more Michael Jordans ». Voilà ce que dit Common à propos de son pote Dilla. En quinze ans d’une trop courte carrière, J Dilla  (ou Jay Dee)  a quand même eu le temps de laisser derrière lui une impressionnante discographie qui pose les prémices du hip-hop de Detroit. Si bien qu’il est cité comme influence majeure par les plus grands rappeurs . Busta Rhymes est dingue de lui. Kanye West a même déclaré que sa musique était meilleure que « de la drogue ». D’ailleurs, son influence va au-delà du rap, puisque que des groupes comme The XX ou Disclosure se réclament de lui. Même les Daft Punk étaient de gros fans de Slum Village, le premier groupe de Jay Dee.

Parce que vous allez danser

Avec une bonne douzaine d’albums et des dizaines de morceaux dont il est le producteur, J Dilla laisse une discographie gigantesque, parsemée de tubes, sur lesquels il est très dur de ne pas remuer son popotin. Et si ça ne suffisait pas, il suffit de se plonger dans sa samplothèque pour qui regorge de perles disco, funk ou soul …

Parce que Dj Spinna est aux commandes

Après House Shoes, Black Milk et J Rocc, l’invité de cette édition est Dj Spinna. Le New-Yorkais a déjà exprimé son admiration pour le défunt producteur à plusieurs reprises (et lui a dédié deux morceaux). Spinna fera un set spécial de 4h uniquement consacré à son idole : des remixs, des productions pour d’autres et même des originaux. Déjà venu plusieurs fois à Paris, on sait que DJ Spinna sait tenir son public en haleine.

Parce que c’est découvrir une grande bande de potes

Mettre les pieds dans le monde de J Dilla, c’est s’ouvrir à un monde musical sans fin. Il y a les artistes avec qui il a directement collaboré et ceux qu’il a produits (Busta Rhymes, Q-Tip, Common), à savoir la crème de la crème d’une certaine frange du hip-hop old-school. On découvre aussi des artistes qui lui doivent beaucoup, tous ces petits jeunes comme Flying Lotus, Chance the Rapper ou Kendrick Lamar. En écoutant les morceaux qu’il a samplés, on plonge dans le jazz, le funk, le rythm’n’blues et on découvre des vieilleries très sympathiques. Mais c’est aussi découvrir Stones Throw, l’un des labels les plus éclectiques et géniaux qui soient.

Parce qu’il y aura des Bonus pâtisserie ?

Des rumeurs circulant sur le mur de l’evenement facebook laisse à penser qu’il y aura des doughnuts à l’effigie de Jay Dee. Son dernier album, sorti trois jours avant sa mort, s’appelle en effet Donuts. On salive d’avance…

Thank you Jay Dee
avec Dj Spinna et Dj Fab

Le 25/01 à 23:00
La Bellevilloise, 19-21 rue Boyer, 75020

Notez cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici