Ego-friendly : le hockenheimer

0
401
Hockenheimer fr

Qu’ont en commun les médecins du monde entier? Une écriture illisible, certes. Des dessins d’enfants sur les murs, c’est vrai aussi, mais pas que. Si vous ne voyez toujours pas, c’est qu’il y a bien longtemps que vous n’avez pas fréquenté une salle d’attente. Car Monsieur Marcel lui a une petite rancune envers ces gens au métier pourtant honorable. C’est à cause de tous ces magazines usagés et ces journaux périmés qui s’entassent anarchiquement sur une table de chevet d’un autre âge. Tout ça lui fait trouver le temps encore un peu plus long – (ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Monsieur Marcel met les médecins à l’amende)

 

Alors vous qui êtes une personne organisée et qui témoignez d’un respect pour les objets qui vous entourent, vous ne laisseriez pas transformer votre intérieur en champ de bataille. Surtout ces magazines dont les couvertures vous ont tant fait rêver, et les articles tant instruits. Devoir les refermer n’avaient d’ailleurs pas été sans peine. Pourquoi les cantonner au coin quand vous pourriez trôner dessus ? Monsieur Marcel, adepte de bonnes combines vous conseille donc d’adopter le Hockenheimer sorti du studio allemand NJU Studio. Le concept est simple : Lisez. Empilez vos magazines. Liez-les. Trônez dessus. Bref, Hockenheimer propose un siège simple, innovant, avec un nom d’outre-Rhin quasi-imprononçable… Une sorte de Birkenstock du mobilier.

Hockenheimer

Hockenheimer – aux différents stades de l’évolution

NB de Monsieur Marcel : Le Hockenheimer, c’est donc cet objet aussi esthétique que pratique. Et qui en plus de recycler vos vieux journaux vous permettra d’étaler votre curiosité intellectuelle. Un concept peut-être encore plus ego-friendly que eco-friendly ?

Ego-friendly : le hockenheimer
5 (100%) 2 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici