C’est prouvé, le « Cheerleader effect » existe vraiment !

0
718

 

Barney Stinson tient sa victoire ! Le « Cheerleader Effect », une de ses nombreuses théories fantaisistes – peut-être la plus connue avec le « Naked Man »- vient d’être vérifiée récemment par une étude empirique aux Etats-Unis ! Petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas  : « le Cheerleader Effect » prétend que des gens du même sexe qui se baladent en groupe ont l’air plus attirants que s’ils se baladaient tout seul. L’effet de masse bonifierait donc chacun des individus. C’est ce que Drew Walker et Edward Wul, deux chercheurs de l’Université de San Diego, Californie, ont voulu vérifier. L’histoire ne dit pas si leurs panels de test étaient uniquement constitués de pom-pom girls, mais toujours est-il que lors des cinq expériences menées par les chercheurs, la théorie de Barney s’est vérifié à chaque fois!

Selon les deux chercheurs, ce n’est que du marketing : à la boulangerie vous êtes davantage attiré par une étagère remplie de pains au chocolat que par une pauvre chocolatine isolée, même si la seconde est sûrement meilleure. Notre cerveau se fait avoir par l’effet du nombre et valorise plus le groupe que l’individu. La morale de l’histoire pour les célibataires : mieux vaut vous balader en groupe mais restez vigilants si vous rencontrez quelqu’un de seul, vous le sous-estimez sûrement!

Comme quoi ce n’est pas tout de sortir couvert, il faut aussi rester groupés…

Notez cet article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here