Chronique : Mais du coup comment allons nous distinguer un hipster?

0
413
hipster

Dans la lignée des « swag », « selfie » et autres, « Normcore » est le nouveau mot coqueluche de la toile. Un terme qui vient désigner LA nouvelle tendance en vogue chez les plus branchés des branchés : s’habiller « normalement », comme Monsieur tout-le-monde.

Petit brief pour les retardataires

Il y a 15 jours, donc 3 années lumières dans l’espace temps internet, paraissait un article dans le New York Mag, qui a fait depuis couler beaucoup d’encre (virtuelle). Le sujet (le « normcore » donc) est lui pourtant réel, bien que complètement surréaliste. Les Hipsters, cette frange de la population, qui s’évertue à se différencier à tout prix de ses congénères humains a décidé d’adopter la feinte ultime. S’habiller en personne complètement normale. Adieu chemises à carreaux, et moustache de bon ton. Bonjour jean délavé et t-shirt blanc en col rond, basket de jogging type décathlon et raie au milieu. Le « normcore », une manœuvre habile mais perfide qui ne va pas sans questions.

 

Premièrement : faut-il y céder ?

Monsieur Marcel est clair : non. Même si reconnaissons le, le déchirement intérieur est à son apogée. D’un côté la perspective de ne plus jamais avoir à se prendre la tête au niveau de son look est quand même assez séduisante. Mais à regarder de plus près est-il bien raisonnable de passer des heures à rechercher à tout prix des habits qui feront « normal » ? Perdre du temps à travailler son non-style est une perspective un peu effrayante…  Alors sur le coup, au risque de passer pour des ringards, montrons-nous fort et essayons de lutter contre la dictature de la hype. Et puis porter des polaires entre nous…

Deuxièmement : comment dès lors distinguer un touriste allemand d’un hipster furtif ?

C’est vrai que le sujet  suscite toute notre inquiétude. Si le hipster venait à se fondre dans la masse informe des touristes, impossible de s’amuser de ses tenues loufoques…Et c’est un passe-temps de qualité qui viendrait à disparaître! Heureusement pour nous, on peut parier que malgré tous ses efforts de camouflage, le hipster ne pourra jamais être complétement normal. En fait il serait trop normal pour être vraiment normal…vous suivez ? La présence d’un Kodak Jetable édition coupe du monde 98 (acheté une fortune sur eBay) par exemple viendrait clairement trahir la présence d’un hipster (et non d’un authentique touriste) qui aurait voulu surjouer l’homme normal. Bref il serait aussi discret dans un groupe de touristes que les Dupont & Dupont déguisés en chinois. Pour notre plus grand plaisir.

L’avis de Monsieur Marcel :

Cette tendance, qui n’existe sans doute déjà plus à l’heure où sont écrites ces lignes montre bien qu’en matière de mode, mieux vaut rester fidèle à quelques principes. Dormez tranquille, Monsieur Marcel restera toujours votre phare dans la nuit tourmentée de l’univers fashion. Et si vous voulez travailler votre aspect hipster, Monsieur Marcel a ce qu’il faut pour ne pas tomber du côté obscur de la force.

Chronique : Mais du coup comment allons nous distinguer un hipster?
5 (100%) 2 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici