Quelle assurance habitation choisir quand on a été résilié ?

Une assurance habitation se renouvelle chaque année par reconduction tacite à sa date d’anniversaire de souscription. Néanmoins, il existe certaines circonstances qui pourront amener votre assureur à résilier de plein droit votre contrat d’assurance. C’est d’ailleurs ce qui arrive lorsque vous ne payez pas à temps la prime d’assurance ou que vous subissez trop de sinistres. Toutefois, il pourrait devenir après cela très difficile de se trouver une autre assurance qui pourrait vous faire confiance. Alors, comment réussir à vous assurer après une résiliation ?

Comment dénicher un autre assureur suite à un défaut de paiement ?

Le non-paiement des cotisations ou le défaut de paiement de la prime est la raison la plus courante entraînant la résiliation d’une assurance habitation. Un assureur qui déclenche dans cette condition la procédure de résiliation le ferait de plein droit.

L’assureur vous communiquera sa décision de résiliation après un retard de 10 jours de paiement. Il s’agit là d’une mise en demeure. À partir de cet instant, vous disposerez de 30 jours pour régulariser votre situation. Si rien n’est fait au terme de ce délai, l’assureur refusera de continuer de vous couvrir et n’acceptera pas la signature d’un nouveau contrat.

Pour vous éviter de rester sans une assurance habitation, il faudra retrouver au plus vite une autre compagnie qui acceptera de vous couvrir. Toutes les compagnies considéreront désormais votre profil comme étant un risque aggravé. Ce qui fera que beaucoup d’entre eux refuseront de vous assurer.

La solution à un tel problème serait de trouver des compagnies spécialisées dans la gestion des profils à risques. Ceux-ci seront disposés à vous proposer des contrats d’assurance à des prix certes élevés, mais raisonnables. Un comparateur d’assurance en ligne pourra mieux vous aider dans vos recherches.

Comment trouver une autre assurance suite à une résiliation pour sinistre ?

Après quelques sinistres, votre compagnie d’assurance vous informe de la résiliation de votre contrat d’assurance. Ceci serait possible lorsqu’une clause du contrat d’assurance habitation l’aurait stipulée. Par exemple, il peut s’agir de la multiplication des cambriolages ou des dégâts causés par l’eau dans une même année. Que vous soyez ou pas responsable de la multiplication de ces sinistres, vous pourrez être sanctionné par la résiliation ou la suppression de votre contrat. L’assureur serait par contre dans l’obligation de vous notifier sa décision par lettre recommandée.

Cette résiliation sera effective un mois après la notification et la compagnie d’assurance devra vous restituer le montant des cotisations qui ont été versées entre la dernière échéance et la date de la résiliation. Il vous sera possible de souscrire à une assurance après une résiliation pour sinistre. Toutefois, cela serait moyennant de grandes franchises ou une prime plus élevée. Il n’est pas rare de trouver une assurance qui acceptera de vous prendre en charge.

Il faut d’ailleurs souligner qu’une résiliation suite à un sinistre est généralement mieux acceptée qu’une résiliation pour défaut de cotisations. Toutefois, vous devez éviter les fausses déclarations. Il ne faudrait alors pas minimiser les sinistres que vous avez subis ainsi que leur nombre. Cela peut entraîner une nouvelle résiliation.

Rate this post

Add Comment

Click here to post a comment